Date Événement Endroit
22 août Début de la période de commande - automne 2017
2 octobre Fin de la période de commande- automne 2017
1 novembre Début de la campagne
30 novembre Fin de la campagne
9 mai Début de la période de commande pour l'année 2018-19

Le RSEQ Montréal est heureux de se joindre à la campagne nationale DE FACTO, LA VÉRITÉ SANS FILTRE. Cette vaste campagne antitabac se distingue par ses messages non traditionnels qui révèlent la vérité sur l'industrie du tabac et ses produits plutôt que de pointer la consommation du tabac chez les individus.

DE FACTO  dénonce une industrie qui :

  • Fait des milliards de profits en vendant des produits inutiles, toxiques et mortels 
  • Commercialise des produits très attrayants pour les jeunes
  • Utilise plusieurs stratégies de marketing pour recruter de nouveaux jeunes fumeurs
  • A nié pendant des années que ses produits étaient nocifs et que la nicotine créait une dépendance, bien que leurs documents internes démontraient le contraire
  • S'oppose à toutes les législations antitabac qui pourraient nuire à «leurs affaires»

Campagne provinciale 2017

Être dépendant à la cigarette, c'est comme être dépendant au goudron.
Et à 7 000 autres produits toxiques.

De Facto, un projet du RSEQ  lance, le 1er novembre ,sa campagne annuelle de sensibilisation sur l'industrie du tabac auprès des jeunes québécois. Cette année, la campagne axe son message sur le fait que la dépendance à la nicotine rend également les consommateurs dépendants aux 7 000 produits toxiques contenus dans les produits du tabac. En effet, l'industrie du tabac fait des milliards de profits en vendant des produits toxiques et mortels.
Déployée à la télévision, sur le web, en affichage et dans les établissements d'enseignement de la province, la campagne De Facto s'adresse principalement aux jeunes adultes de 17 à 24 ans afin de mettre en lumière la visée lucrative de l'industrie du tabac au profit de leur santé.
De Facto rappelle son engagement à dénoncer les tactiques de séduction de l'industrie du tabac pour éviter que de nouveaux jeunes soient exposés aux pratiques marketing entourant la commercialisation de leurs produits.
«Avec cette campagne, nous voulons faire appel à l'intelligence et au sens critique des jeunes en mettant en lumière la vérité sur la consommation des produits du tabac. Elle se veut également un rappel que l'industrie du tabac continue de rejeter la responsabilité de la consommation de ses produits sur les fumeurs, alors que leur caractère addictif laisse peu de place à la notion de choix, notamment chez les jeunes », affirme Gustave Roel, Président-directeur général du RSEQ.


Pour en savoir davantage sur les modalités de ce programme, veuillez communiquer avec coordonnatrice des programmes au primaire au 514 645-6923 poste 4